Ça va toujours mieux en le disant

Tout d’abord quelques règles de bases qui sont toujours bonnes à rappeler pour que vos repas soient agréables jusqu’à l’ultime gouttelette au fond de votre verre :

  • Commencez par le blanc et finissez par le rouge. En cela, un Maury doux grenat ou un vieux Banyuls feront de parfaits vins de dessert.
  • Allez du vin le plus léger au vin le plus corsé.
  • Si vous avez prévu de ne boire des vins que d’une couleur, allez du plus jeune au plus vieux.

A notre sens, le vin ne doit pas venir prolonger la trame du repas, au risque de le rendre « trop ». Le vin doit par ses différences de texture, de saveur (sucré, acidité, amertume, astringence, gras) venir compléter et éveiller le plat. Ainsi les contrastes sont souvent gagnants :

Les vins rouges :

  • Jeunes, fruités et acidulés, ils s’accorderont parfaitement à de la charcuterie.
  • Souples et plutôt floraux, ils respecteront la douceur des viandes blanches.
  • Corsés et denses, les vins rouges accompagnent parfaitement les viandes rôties ou en sauce et les gibiers.

Les vins blancs :

  • Ronds, souples avec du gras (élevage en barriques), ils seront idéaux avec des viandes blanches riches (pintade, poulet fermier) ou des poissons en sauce. Ils se dégusteront également très bien avec des fromages à pâtes cuites.
  • Secs et vifs, ce sont des choix incontournables pour l’apéritif ou les crustacés et poissons. Ils peuvent également servir de contraste sur des plats riches ou très sucrés.

Les vins effervescents :

  • Leur vivacité vient équilibrer la sucrosité extrême de vos desserts.
  • L’option millésimée vous apportera totale satisfaction pour un repas full bulles !
VERRE-VIN-BLANC

Pour le service

Quelle température ?

Les vins rouges se chambrent. Attention cela ne veut pas dire laisser à température ambiante…une chambre à coucher c’est 19° maximum ! S’il s’agit d’un vin rouge fruité, celui-ci préfèrera même un petit 17°.
Les vins blancs sont généralement bu à 12-13°, cependant dans le cas de vins élevés en barriques, un peu plus de chaleur est bienvenue (14-15°)…quelques petits degrés pour vous offrir toute leur ampleur !

carafe-degustation

Carafe or not carafe ?

Carafer un vin a deux objectifs :

  • Décanter le vin : sur des vins déjà d’un âge certain, cela permet de séparer le dépôt et/ou les impuretés. Par contre il faudra vider la carafe pendant le repas, sans quoi votre vin se fanera. C’est aussi pour cette raison qu’un vieux vin doit être carafé juste avant d’être servi.
  • Aérer le vin : la bouteille est un milieu réducteur où le vin est un dormance. Carafer un vin va permettre grâce à l’oxygénation de libérer les arômes. Rien de tels pour vos vins jeunes (blancs ou rouges) ou de 3-4 ans de flacon.

En définitive, tout est bon à carafer, alors ne vous priver d’un beau geste et de présenter sur votre table un beau flacon.